Porter:

C'est la principale cause des lumbagos et des microtraumatismes répétés sur la structure vertébrale. Les facteurs déterminant les risques du port de charge sont : la charge, la distance par rapport à l'objet, la distance de port, la méthodologie pour soulever.

CHRONOLOGIE A RESPECTER DANS LE PORT DE CHARGE :

a-Toujours observer la situation et la charge. Puis-je trouver une aide extérieure ou une personne pour le faire avec moi, voire pour moi. On peut très souvent pousser ou rouler la charge plutôt que la porter ou la tirer;

b-Il faut réduire la distance de port au maximum. Le trajet doit être dégagé, libre, sur une surface sans obstacles et éclairée.

c-Il faut se placer le plus près possible de l'objet pour diminuer les bras de levier et donc les contraintes sur le rachis. Pour obtenir de la stabilité, il faut écarter les pieds pour élargir le polygone de sustentation.

d-Un bon placement des pieds et du regard pour limiter les mouvements de torsion et de rotation. Il faut préparer le verrouillage lombaire pour répartir les contraintes.

e-La prise de l'objet doit être ferme, confortable et assurée pour pouvoir concentrer ses efforts sur le maintien de la position intermédiaire.

f-L'utilisation des positions fondamentales est nécessaire lors de la préparation. Au moment de se relever, le dos étant verrouillé, utilisez les muscles des membres inférieurs pour vous redresser.

g-Conserver les bras tendus le plus près du corps afin de diminuer au maximum la distance entre l'objet et vous.

h-Maintenez le verrouillage lombaire la cocontraction entre les abdominaux et les spinaux permettra de rétablir les contraintes sur tout le caisson abdominal et pas uniquement sur les vertèbres.

i-Le maintien de la tête sortie des épaules permettra de favoriser l'autograndissement axial actif et donc le travail des spinaux.

j-Un travail en apnée est automatique lors d'effort intense car il permet de fermer le caisson par le travail du diaphragme.