S'asseoir:

La position assise met passivement le rachis lombaire en cyphose (enroulement du dos) ce qui peut augmenter les contraintes sur le disque intervertébral de 300% par rapport à la position debout.(environ 200kg)

Le maintien de position intermédiaire permet de limiter ces contraintes : c'est une position de repos articulaire. Le maintien de cette position nécessite une contraction musculaire entraînant une fatigue progressive. Le verrouillage passif, par un maintien lombaire, constitue une alternative pour obtenir un repos musculaire et un repos articulaire. Ces deux facteurs sont nécessaires pour tenir longtemps sans douleur.

Il faut s'asseoir au fond de son siège pour caler sa région lombaire contre le dossier ce qui permet d'éviter l'enroulement du dos.

Au bureau, une chaise qui pivote permet de limiter les contraintes en rotation. Les postes de travail sont toujours orientés vers l'avant. On ne peut donc pas obtenir le repos sur le dossier.
En diminuant la flexion de hanche, on limite la cyphose donc les contraintes discales. La bascule antérieure du bassin entraîne une lordose et donc le repos articulaire.

Au repos, il faut trouver une position de repos musculaire et articulaire en détendant les muscles et en diminuant l'angle de flexion entre les jambes et le tronc.